Connect with us

Musique

Les meilleurs morceaux afro club de juin 2022

Publié il y a

le

Comme une extension écrite de notre playlist afro + club, nous avons décidé de vous présenter en détail ces titres qui, tous les mois, font le bonheur des dancefloors à l’échelle du globe. De Johannesburg à Yaoundé en passant par Accra, Kinshasa ou Lagos, cette liste non exhaustive est un tour d’horizon des sons qui nous ont fait vibrer en juin, qu’il s’agisse d’amapiano, de batida, d’afro-house, de gqom, de bass music anglaise, de deep-house ou autres expérimentations en tous genres. Un article qui se lit et qui se danse.

Vanyfox – Rave no Rio

On commence le voyage en toute logique avec le prince de la batida qui, quoi qu’il fasse, a définitivement sa place dans cette rubrique. Et plutôt six fois qu’une. Tribal et groovy à souhait, « Rave No Rio » n’est qu’un banger parmi d’autres dans son nouvel EP Banzelo, une brochette de 6 morceaux personnels oscillant autour des 130 bpm, sorti sur l’écurie Moonshine. Chroniqué sur PAM, ce sans-faute est un nouveau joyau représentatif du son de Lisbonne. 

Chrisman – Lupupu

Premier single annonciateur d’un album expérimental sombre et agressif, « Lupupu » est le nouveau cauchemar du Congolais Chrisman. Sur une base rythmique résolument gqom, la tension évolue crescendo à la manière d’un slasher movie pour en faire un track d’épouvante qui marquera à jamais l’esprit du label Hakuna Kulala. 

Boddhi Satva & DJ Satelite – Sangra do Exagero (feat. Braga Havaiana)

Manifestation, le nouvel album de Boddhi Satva, est sans conteste l’évènement afro-club du mois de juin. Parmi les 31 titres qui composent ce disque marathon, « Sangra do Exagero » se démarque par son énergie contagieuse à la fois empruntée à l’afro-house et au kuduro, le Centrafricain étant ici épaulé par l’Angolais DJ Satelite, l’un des experts en la matière.

K.O.D., DJ Satelite, LiloCox – Asakhile (feat. Mandisa)

Restons chez Satelite, à l’origine d’un autre hit sur son label Seres Produções, ici rejoint par les deux autres figures incontournables que sont le Portugais LiloCox et le Zimbabwéen K.O.D. Ensemble, ils signent une petite douceur afro-house aérienne enrobée de pop, accompagnés par Mandisa, elle aussi zimbabwéenne.

Azu Tiwaline – Into the Void

La DJ et productrice franco-tunisienne donne une fois de plus un peu de matière à danser horizontalement avec « Into the Void », trip hypnotique où ses influences nord-africaines se fondent discrètement dans un brouillard dub-techno. Le titre est extrait de son EP Vesta, inspiré d’un fragment de météorite trouvé au Maroc. 

Raz & Afla – Wobaahi Hejoleman

Le crew français Mawimbi invite le duo Raz & Afla le temps de Mama Weja, un EP réussi parfaitement calibré pour les plaines ensoleillées des festivals. Sur « Wobaahi Hejoleman », le musicien ghanéen Afla Sackey et le Londonien Raz Olsher défendent leur vision psychédélique d’un genre afro-house ancré dans les traditions ouest-africaines.

DJ Black Low – Gijima (Vocal Mix)

Côté amapiano, le mois de juin est marqué par le retour du Sud-africain DJ Black Low, auteur d’un album coup de poing sur Awesome Tapes From Africa l’année dernière. Sur cet EP en forme d’épilogue le jeune producteur s’éloigne de son style acide en proposant l’inédit « Gijima », un morceau simplement sorti du moule classique du genre en apparence, mais qui cache néanmoins une profondeur et un pouvoir hypnotique indéniable. 

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI