Connect with us

Musique

Sonte Saramala, le rêve percussif de Mansa

Publié il y a

le

Le producteur d’origine suédoise et gambienne Mansa débarque chez Basy Tropikalne avec un EP qui promet d’élever les dancefloors dans les nuages. On vous propose d’écouter le morceau « Sonte Saramala » en avant-première.

Aujourd’hui basé à Bruxelles, le producteur suédois-gambien Mansa s’est récemment fait remarquer sur An Ode to Self Exploration, court-métrage co-réalisé avec Sofia Aedo Zahou. Sous l’angle d’une chorégraphie libérée, il y explore les concepts d’isolation et de genre, le tout rythmé par son magnifique morceau « Mussolo ». De la même manière sur « Sonte Saramala », Mansa propose des percussions franches, des voix aériennes et des synthétiseurs atmosphériques qui lui donnent presque des airs électro du Detroit des années 90. Influencé par les courants actuels de la dance music, Mansa façonne un son expérimental basé sur des éléments empruntés à l’Afrique de l’ouest, créant une musique moderne remplie d’agréables contrastes où la chaleur des percussions vient équilibrer la froideur des synthés.  

Mansa – Sonte Saramala

Côté remix, le label polonais Basy Tropikalne a fait appel au producteur zambien SHE Spells Doom, qui a le vent en poupe en particulier depuis sa sortie sur le prestigieux label berlinois Tresor. Connu pour s’inspirer à la fois des films d’horreur et de science-fiction des années 80, du soukous, du gqom ou du rap des années 2000, il accélère ici le tempo du morceau-titre et le transforme en anthem technoïde sans pour autant perdre ses qualités mélodiques. Après les EP d’Obeka et de Pancho Piedra, Basy Tropikalne séduit une fois de plus avec cet sortie qui s’inscrit dans cette quête passionnante de sons avant-gardistes venus d’Afrique et d’Amérique latine.

L’EP est disponible depuis du 15 avril.

Source www.pan-african-music.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI