Connect with us

Musique

Gnawa électronique, amazigh et raï avec le projet Ibtihalat du producteur Mhamad Safa

Publié il y a

le

Publié sur UIQ, le label de Lee Gamble, Mhamad Safa dévoile le single « Bel Abbes ».

Toujours en train d’expérimenter toutes sortes de techniques de composition, Lee Gamble a invité cette fois Mhamad Safa, musicien, architecte et chercheur, basé entre Londres et Beyrouth, à s’y essayer. Sa musique fait appel au design sonore, au micro-sampling, à la technologie algorithmique et aux enregistrements de terrain, un son parfait pour UIQ, le label de Lee Gamble connu pour ses productions jungle, noise et techno. Avec Safa, le producteur s’est donné pour mission de créer les nouvelles sonorités de la dance music, en expérimentant avec toutes sortes de techniques de composition. 

« Bel Abbes », le nouveau single de Safa, donne un avant-goût précis de ce qui est à venir avec cette collaboration. Robotique, sombre et métallique, le morceau est une plongée dans la manière singulière de produire du compositeur. Son aspect futuriste est introduit par un processus de synthèse musicale et par des algorithmes prédictifs, créant ainsi des accents et des polyrythmies au sein même du titre. 

Ce nouveau morceau est extrait d’Ibtihalat, le prochain EP de Safa. Un « appel cyclique et illimité à une force d’un autre monde face aux calamités et aux contingences géographiques« , le projet invoquera les traditions musicales du gnawa, de l’amazigh et du rai nord-africain, et y ajoutera une production électronique. Ibtihalat s’inspirera aussi profondément d’une histoire globale d’échanges culturels, avec des influences de la musique Laywa, originaire d’Afrique de l’Est et exportée vers le Golfe, et des Taggagat en Arabie Saoudite, performances dirigées par des femmes issues de l’afro-descendance de la région.

Source www.pan-african-music.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI