Connect with us

Musique

Le Super Yamba Band convie Osei Korankye sur un EP afro‑funk

Publié il y a

le

Le collectif afrobeat de Brooklyn collabore avec le célèbre musicien ghanéen Osei Korankye le temps d’un EP pour le prestigieux label Ubiquity. PAM vous invite à écouter le morceau « Yen Ni Agoro » en avant-première !

Après des collaborations régulières ou ponctuelles avec le griot sénégalais Mamadou Mbenge ou le Guinéen Ismael Kouyaté, le Super Yamba Band de Brooklyn continue de raccrocher physiquement sa musique à celle du continent africain en conviant le chanteur et musicien Osei Korankye sur deux morceaux. Au Ghana, il est l’un des derniers musiciens à maintenir la tradition Seperewa, cette harpe traditionnelle jouée par les peuples Akan et Ashanti, à l’origine pour divertir les rois. Une collaboration qui a beaucoup de sens pour ce quatuor de cuivres et de percussions né en 2014 autour d’une passion commune pour la musique ouest-africaine psychédélique. Leader du groupe Super Yamba Band, le batteur Daniel Yount a croisé Osei sur un side-project à New York City, rencontre qui servi d’étincelle à cette collaboration magique qui fait écho au style afro-funk ghanéen des années 70, avec un bon coup de chiffon su rles arrangements. La voix d’Osei résonne à la manière d’un bon morceau highlife à l’ancienne sur « Yen Ni Agoro », solide chanson chargée en groove et en émotions, et dotée d’une énergie live palpable. Tout aussi organique, la face B « Wo Nkoa Na Mendo » est une balade percussive et cuivrée qui nous laisserait presque un goût de trop-peu, tant leur travail d’équipe donne envie d’en entendre plus. Gage de qualité indéniable, l’EP sort chez Ubiquity, label américain de référence spécialisé dans le funk, la soul, le jazz, le rare groove, ou autres musiques contemporaines.  

Source www.pan-african-music.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI