Connect with us

Clip

Awori et Twani inventent de nouveaux mondes dans « Hold Me »

Publié il y a

le

En réaction à l’urgence climatique, le duo franco-suisso-ougandais se réfugie dans un nouveau clip rêveur et utopique. 

Après avoir dévoilé son album Ranavalona en collaboration avec le beatmaker Twani en mars 2021, la chanteuse suisse-ougandaise Awori revient avec le clip de « Hold Me ». Tiré de son précédent projet, le morceau fait écho à l’urgence climatique et aux conséquences du capitalisme sur les sociétés humaines, le tout enveloppé de sonorités hip-hop, néo-soul, R&B et électroniques. Pour la réalisatrice Mei Fa Tan, le titre fait également références à des sentiments plus intimes, tels que « l’inconfort émotionnel, nos insécurités à surmonter, et finalement la si petite chose que l’homme et ses problèmes sont face à la grandeur du monde et de l’univers ». 

Pour mettre en image cette densité de thèmes, le clip de « Hold Me » voit Awori évoluer dans trois mondes différents inspirés des états de conscience de la chanteuse : un monde moderne, bétonné et à la dérive, un monde utopique et rêvé, et un troisième monde constitué de « nature intouchée par l’homme ». Tout au long du clip, Awori voyage au travers de ces trois mondes, passant d’une impossibilité à trouver sa place à une symbiose totale avec la nature. 

Réunis par le label lyonnais Galant Records pour la série de single « Seeds », la chanteuse-rappeuse suisse-ougandaise Awori et le producteur lyonnais Twani avaient entamé leur collaboration avec le titre « Cortex Luxta » en 2019. Le duo avait ensuite profité de la période de confinement pour réaliser l’album Ranavalona. Le projet, rendant hommage à la dernière reine de Madagascar, mêle sonorités afrobeats, hip-hop et électroniques, tandis qu’Awori y livre des textes puissants et engagés.

Source www.pan-african-music.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI