Connect with us

Clip

La baile funk de Lazuli et King Doudou « Casse Ton Dos »

Publié il y a

le

Le duo lyonnais envoie un nouveau single aux sonorités brésiliennes.

Après un EP baile funk produit par le lyonnais Izen, « Zero », la gone franco-chilienne Lazuli s’apprête à envoyer une nouvelle galette. Cette fois-ci, elle est accompagnée par le producteur multi platiné à la pointe des rythmes latino-américains, King Doudou. Ensemble, ils dévoilent le premier extrait de leur projet commun avec le clip de « Casse Ton Dos ».

« Vas-y bouge tes pecs
Tu te prends pour Zepek
Maintenant c’est pour moi que tu twerkes »

Travaillant en famille et à l’instinct, les sons de Lazuli ont vite trouvé de l’écho. Influencée par le reggaeton et l’afro, c’est sur le baile funk qu’elle pousse le public à casser son dos. Sur des productions minimalistes et brutes aux rythmes saccadés, son flow sensuel et arrogant survole les 808. Dans « Casse Ton Dos », on entend même des samples de machines à billets, chargeurs et moteurs qui participent à la rythmique tout en installant son univers.

Pour autant, l’imagerie que dégage Lazuli renverse les clichés, à l’instar de ses homologues brésiliennes. Dans le clip réalisé par Boris Stakhanov, on la voit par exemple jeter des billets sur un homme en train de twerker. S’appropriant les mêmes codes que dans le funk ostentaçaõ (argent, ego, sexualité débridée…), elle les utilise ici pour inciter chacun à s’émanciper.

« Tous les jours tu forces pour des lovés, prends sur toi
C’est chacun son tour, reste confiant ton tour viendra
Aujourd’hui on flex, j’ai d’l’argent sans faire d’histoire
Fluorescentes, les chaînes brillent même dans le noir
Vas-y casse ton dos, vas-y casse ton dos, vas-y casse ton dos, ramasse ton zéyo »

Le baile funk est un style mouvant. Né dans les favelas de Rio à la fin des 70’s, le funk carioca (littéralement le funk venant de Rio) s’écoute dans des soirées en plein air (bailes) où résonnent les sound-systems. On y danse frénétiquement sur funk américain avec des MCs qui racontent les difficultés des favelas. Le funk carioca sert d’abord d’expression et de reconnaissance sociale pour les populations noires des ghettos. Le style évolue dans les 80’s, influencé par la Miami Bass et la fameuse boîte à rythme Roland TR-808. Après de multiples évolutions et sous-genre, le baile funk s’est exporté aux quatre coins du monde et Lazuli devient progressivement son porte-étendard français. 

Source www.pan-african-music.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI