Connect with us

Clip

The Harder They Fall, western noir et bande‑son panafricaine

Publié il y a

le

Koffee, Fatoumata Diawara, Mayra Andrade, Barrington Levy et Fela Kuti sélectionnés pour redéfinir les standards du western américain et du cow-boy noir dans une nouvelle production Netflix. 

Le film The Harder They Fall se donne pour mission de corriger la mémoire historique du Old West. Malgré la représentation majoritairement blanche des cow-boys dans les films de western, l’universitaire Katie Nodjimbadem estime que près du quart d’entre eux étaient en réalité noirs. Ce contexte justifie les mots d’introduction de ce film Netflix : « Ces personnes ont existé. » 

Derrière une trame de vengeance classique des western, The Harder They Fall se distingue par son choix d’acteurs noirs vedettes, dont Idris Elba, Regina King et Delroy Lindo entre autres, et par sa revisite de la musique du genre. 

La bande originale offre un casting panafricain qui inclut Koffee, lauréate d’un Grammy Award, sur le titre éponyme (un remix de la légende du reggae Barrington Levy « Better Than Gold »), la chanteuse et guitariste malienne Fatoumata Diawara sur « Black Woman » en collaboration avec la grande Lauryn Hill, ainsi que des morceaux de la chanteuse sud-africaine Pretty Yende, de la Capverdienne Mayra Andrade et du chanteur de soul nigérian-brésilien Seal. Le classique « Let’s Start » de Fela Kuti y figure également. 

Ces artistes panafricains se retrouvent aux côtés de mastodontes de l’industrie comme Kid Cudi, JAY-Z et CeeLo Green, produisant ainsi d’intéressantes collaborations et une exposition considérable. 

Alors que Quentin Tarrantino avait fourni la première bande originale « urbaine » à un western avec Django, le genre a longtemps été dominé par une série de compositeurs européens, dont Ennio Morricone et Sergio Leone, avec des morceaux comme « The Ecstasy of Gold » dans Le Bon La Brute Et Le Truand. Avec The Harder They Fall, nous découvrons ainsi une nouvelle perspective, et avec elle, une nouvelle partition pour réimaginer les contes enivrants du Old West. 

Source www.pan-african-music.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI