Connect with us

News

MESSI, NEYMAR, POCHETTINO… ABIDAL VIDE SON SAC SUR LE BARÇA !

Publié il y a

le

L’ancien secrétaire du club s’est lâché dans la presse.

Latéral gauche du Barça qui a tout arraché sur son passage dans les années 2010, Eric Abidal a ensuite été secrétaire technique du club blaugrana jusqu’en août dernier, date à laquelle il a quitté ses fonctionsUn intermède de dirigeant pas forcément de tout repos, entre mésentente avec l’ex-président des catalans et brouille avec le vestiaire… Des éléments sur lesquels il est revenu sans aucune langue de bois. 

Garanti sans langue de bois ! 

Comme le rapporte Foot MercatoEric Abidal s’est lâché dans les colonnes du Telegraph. Celui qui a subi une greffe du foie pendant sa carrière de joueur a vécu des moments mouvementés en tant que « directeur sportif » (comme on l’entend en France) du Barça. 

Du côté de ce club qui est plus qu’un club, l’ancien international français a donc avalé quelques couleuvres, milité pour une arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc et travaillé au retour de Neymar… Avant d’être trahi par son président.

Morceaux choisis :

Une explication franche avec Messi : « Je pense que j’étais juste. Ils avaient besoin de travailler plus dur selon moi. Pendant que j’étais avec Guardiola, il me disait « tu veux être le meilleur ? Ok, mais tu dois t’entraîner comme le meilleur. Tu vas tout gagner seulement si tu fais le boulot pendant toute la semaine ». Je n’ai jamais dit que les joueurs voulaient se débarrasser du coach. Messi m’a aussi parlé individuellement, on a eu une discussion très forte, mais je l’accepte. Pas de problème, il faut être transparent. J’étais à l’aise parce que c’est le seul joueur qui me parlait comme ça, je le respecte. C’était le capitaine, il voulait défendre l’équipe. Je n’ai rien à régler avec lui, notre relation n’a pas changé depuis. Je ne sais pas pour lui, mais pour moi cette situation est derrière nous. »

Pochettino au Barça : « En décembre 2018, après avoir analysé le coach, le staff et l’équipe, j’ai recommandé le départ d’Ernesto Valverde. Le président m’a dit non, que ce n’est pas si facile. Il a pris la décision de le prolonger deux mois plus tard. […] J’ai accepté sa décision, mais c’était étrange pour moi. Sur ma liste, il y avait Mauricio Pochettino, Quique Setién, Max Allegri et Xavi Hernandez. Quique a été nommé, mais ma première option était Pochettino. »

Le retour de Neymar Jr : « Dix jours avant la fin du mercato 2019, je suis allé à Paris pour parler avec Leonardo, j’étais avec le CEO (Oscar Grau, NDLR), et on a parlé de Neymar. Si le CEO se déplace, c’est qu’on peut le signer. Si on n’avait pas signé Griezmann avant, je pense qu’on aurait resigné Neymar à 100% car c’était ce dont on avait besoin. L’équipe avait besoin d’un vrai ailier. Le président a décidé de signer Griezmann. Un des arguments contre Neymar, c’était qu’il avait une affaire en justice contre le club. Ils ont dit qu’il faudrait y mettre fin pour revenir. Ce n’était pas mon problème car je n’étais pas au club quand ça avait démarré. De mon point de vue, on aurait pu recruter le joueur, mais ça ne s’est pas passé comme ça. »

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI

Copyright © 2010 Urban Fm 104.5fm | Powered by Mayeweb