Connect with us

News

MMA RECAP #56 : LEWIS BALAIE BLAYDES, IMAVOV ÉCHOUE

Publié il y a

le

Derrick Lewis a déjoué les pronostics et se positionne dans la course au titre…

Lewis par KO monstrueux !

Le main-event de l’UFC Vegas 19 a offert son lot de surprises. Au 1er round, Blaydes a été plutôt timide en lutte puisqu’il n’a tenté qu’un seul takedown. En revanche, il s’est montré plutôt à l’aise en frappes, debout, poussant plusieurs fois Lewis vers la cage. On distinguait déja Lewis prêt à dégainer un uppercut pour contrer le puissant lutteur. Et au 2ème round, il n’a fallu qu’une minute et 26 secondes à Lewis pour clôturer le débat. Alors que Blaydes se dirigeait vers ses jambes, il a envoyé un puissant uppercut en contre qui l’a sonné directement. 

« C’était le seul coup que j’attendais pendant tout le début du combat ! Je savais qu’il a allait venir ! » a assuré « The Black Beast » juste après sa performance. Tous les observateurs ont salué sa victoire, mais certains ont pointé du doigt son acharnement jusqu’à l’arrêt de l’arbitre. Blaydes s’est effondré en étant très clairement sonné mais Lewis s’est tout de même jeté sur lui en lui assénant deux coups au sol pour pousser l’arbitre à arrêter. Il a déclaré vouloir « être sûr d’avoir terminé le travail et de ne pas le voir résuciter »

La catégorie des lourds bouge enfin

Francis Ngannou va disputer le titre contre le champion Stipe Miocic à l’UFC 260 le 27 mars, pendant Jon Jones semble attendre le vainqueur de pied ferme. Lewis est maintenant en pole position en cas de changement, tout en étant conscient qu’il est bien le troisième prétendant. 

Lewis a déclaré qu’il voulait combattre Alistair Overeem malgré sa défaite récente contre Alexander Volkov.

« Ce serait cool de le combattre, car c’est une soi-disant légende. Nous essayons de le combattre depuis des années et il a déjà refusé le combat quatre fois » a-t-il balancé. 

« The black beast » a ensuite exprimé son goût pour les lutteurs et se montre motivé à affronter Stipe Miocic dans un futur proche. On aimerait aussi le revoir contre NGannou, histoire de nous faire oublier leur affrontement de 2018.

Noussourdine Imavov s’incline devant Phil Hawes

Le franco-daghestanais effectuait son deuxième combat à l’UFC, avec un statut de dangereux prospect reconnu jusqu’à Dana White. Malheureusement, son adversaire a tout fait pour contenir ses talents en boxe anglaise. A l’aide de puissants low-kick et d’une pression exercée en clinch et au sol, l’américain révélé au Contender Series est parvenu à dominer le combat. Au troisième round, Imavov a sortie l’artillerie lourde, à base de boxe et de coudes, mais Hawes a toujours réussi à faire basculer le combat dans la lutte.

Dommage pour Nassourdine même si l’on peut parier que même avec cette défaite il reste dans les bons papiers de la Big League

Le Bellator bouge à son tour !

Le concurrent le plus sérieux de l’UFC a franchi un cap en annonçant la venue de classements par catégorie et pound-for-pound. Avant le Bellator 255 du 2 avril, Scott Coker a annoncé que les listes seront diffusées en ligne. Un panel de quinze journalistes de MMA participera aux votes recueillis par une société indépendante. C’est une vraie avancée pour une organisation qui souffrait de la faible notoriété de la plupart de ses combattants et de l’opacité de son système promotion vers le titre.

Les événements seront désormais diffusés par le réseau Showtime, très puissant outre-atlantique. Avec de récentes signatures telles que Anthony Johnson ou Yoel Romero, le Bellator frappe fort !

Cyril Gane en main-event contre Roznetruik !

Il n’aura fallu que sept combats, dont seulement quatre à l’UFC, au « Bon Gamin » pour se hisser en tête d’affiche contre le numéro quatre mondial pour l’UFC Vegas 20. L’ascension aurait pu être encore plus rapide, mais le vendéen a dû faire face à de nombreuses annulations et reports de combat. L’année 2020 s’est pourtant achevée sur la victoire en deux rounds contre la légende Junior Dos Santos. 

Samedi, Cyril Gane devra donc trouver la solution devant Jairzinho Rozenstruik. Ce dernier a lui aussi vaincu JDS en 2020, après avoir été littéralement détruit par Francis NGannou. Le surinamais a une puissance de frappe impressionnante et un passé de kickboxer assez complet. Au contraire, Gane marque plutôt les esprits avec ses déplacements dignes d’un poids léger et son coup d’oeil très affûté. La moindre erreur d’un côté ou de l’autre sera fatale. 

Ne pas vendre la peau de l’ours…

On se quitte avec une séquence qui nous rappellerait presque les débuts du MMA, il y plus de 30 ans. A l’affiche de l’AMC Fight Nights, le brésilien Zuluzinho affrontait le poids lourd invaincu Yusup Shuaev. Agé de 42 ans et accusant un poids de 160 livres, Zuluzinho a pourtant fait une erreur de débutant. Après avoir envoyé son adversaire dans le décor, il a commencé à fêter sa victoire pendant que son adversaire regagnait tranquillement son coin.

Le problème était que l’arbitre ne signalait non pas la victoire par TKO du brésilien, mais la fin du round ! Il a finalement perdu le combat à la décision…

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI

Copyright © 2010 Urban Fm 104.5fm | Powered by Mayeweb