Connect with us

News

MICROSOFT DÉPOSE UN BREVET POUR COMMUNIQUER AVEC L’AU-DELÀ

Publié il y a

le

L’info glauque du jour.

La vie éternelle, voilà une ambition qui intrigue et fascine l’Homme depuis la nuit des temps.

Une fausse bonne idée ? 

Pilule de longévité, cryogénisation… Nombre de procédés ont été pensés dans l’espoir de rendre la mort réversible. Si ceux-ci se sont montrés peu fructueux, de nouvelles inventions font aujourd’hui surface, non pas pour déjouer La Faucheuse, mais pour vivre après la mort. Et tandis que certains s’amusent à ressusciter leur beau-père sous forme d’hologramme (s/o Kanye West), d’autres pourront peut-être bientôt discuter avec un proche décédé via un chatbot intelligent. Ces mots vous remémorent un épisode de Black Mirror ? Vous avez vu juste ! Comme cela se produit dans le second épisode (« Be right back ») de la saison 2 de la série culte, vous pourrez bientôt entrer en communication avec un proche défunt grâce à l’Intelligence Artificielle et au brevet déposé par Microsoft en décembre dernier, comme le note Ulyces.co.  

A travers la collecte de différentes et multiples données (images ; données vocales ; messages sur les réseaux sociaux ; messages électroniques) concernant la personne décédée, l’entreprise propose de créer « un chatbot conversationnel d’une personne spécifique. » Concrètement, cette technique vise à vous donner l’impression de discuter avec une « personne passée ou présente » en imitant sa personnalité et son style rédactionnel. Une avancée surprenante, pour ne pas dire terrifiante, qui pourrait aller jusqu’à vous proposer de configurer de votre vivant une extension numérique de vous-même à utiliser après votre mort, voire de « générer des modèles 2D ou 3D de la personne, à partir d’images, de vidéos et d’autres données plus poussées » comme le rapporte le média Clubic.com.

Si ce procédé n’est qu’au stade de brevet pour le moment, celui-ci a de grandes chances de soulever des questions d’éthiques et nombre de problèmes s’il vient à être opérationnel. Pour imaginer les problèmes à venir, il suffit de voir comment se termine l’épisode de Black Mirror cité un peu plus haut…

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI