Connect with us

People

KODAK BLACK TORTURÉ ET HUMILIÉ EN PRISON, IL PORTE PLAINTE

Publié il y a

le

Il décrit d’horribles traitements…

Kodak Black serait la proie des gardiens de la prison où il est enfermé. Il vivrait un calvaire au point de répliquer en justice. Explications.

Kodak Black va au front

Alors que Kodak Black purge actuellement une peine de près de quatre ans de prison pour détention d’armes, il serait actuellement en train de vivre un calvaire. Depuis qu’il a été déplacé dans une prison de sécurité maximale nommée Big Sandy et localisée dans le Kentucky, le rappeur originaire de Floride serait victime de multiples abus, humiliations et tortures. En mai dernier, on apprenait qu’il aurait été tabassé par plusieurs gardiens de prison. Par l’intermédiaire d’informations rendues publiques par TMZ, on a appris qu’il ne comptait plus se laisser faire : lassé des mauvais traitements, il a lancé une action en justice contre le Bureau fédéral des prisons.

Un témoignage terrifiant

Dans les documents de la plainte, on apprend notamment que Kodak Black a été frappé dès son arrivée dans la prison : maintenu, des gardiens se sont amusés à donner des pichenettes dans ses testicules. Il accuse également les gardiens de la paix de le punir sans aucune raison de manière très humiliante : il raconte notamment une fois où, habillé d’une blouse en papier et maintenu attaché durant six heures, il a été forcé de s’uriner et de se déféquer dessus sous le regard hilare des gardiens de prison. Enfin, outre le fait que la prison lui refuserait l’accès à un rabbin, le jeune rappeur accuse des surveillants pénitentiaires de le contraindre de se mettre à genoux, comme s’il allait être exécuté, et ce alors qu’il est trempé jusqu’aux os. Un témoignage qui fait froid dans le dos…

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI

Copyright © 2010 Urban Fm 104.5fm | Powered by Mayeweb