Connect with us

Sport

UN JOUEUR DE L’AC MILAN DOIT VERSER 16 MILLIONS D’EUROS AU SPORTING !

Publié il y a

le

Le joueur de 20 ans peut encore faire amende de cette amende colossale.

Formé au Sporting et passé par Lille, Rafael Leao évolue aujourd’hui du côté de l’AC Milan. Il y compose le duo d’attaque, en compagnie de la superstar suédoise Zlatan Ibrahimovic. En plus d’être confiné à son domicile, comme tous les autres citoyens italiens, à cause de la propagation du coronavirus, le Portugais a appris une triste nouvelle jeudi. Poursuivi par son club formateur pour avoir résilié son contrat et rejoint le nord de la France à l’été 2018, le joueur de 20 ans a été condamné à payer 16,5 millions d’euros au Sporting par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) !

Invasion du centre d’entraînement et résiliation de contrat, retour en 2018

Pour comprendre comment l’international Espoir avec le Portugal en est arrivé là, retour en mai 2018. Leao est alors un jeune joueur de 17 ans, qui vient d’effectuer ses débuts en pro avec son club formateur, le Sporting Portugal. Embarqué dans une saison compliquée, le club subit la défaite de trop le 13 mai face au Maritimo. En représailles, les supporters du club de Lisbonne envahissent le terrain d’entraînement de l’actuel 4ème du championnat, et s’en prennent aux joueurs. Cette situation ubuesque, combinée aux différents conflits ouverts entre la direction et ses joueurs, pousse un certain nombre de ces derniers à résilier leur contrat et quitter le navire. Le Sporting avait par la suite décidé de saisir le TAS. 

Le Sporting réclamait 45 millions d’euros, il recevra un tiers de la somme

Depuis le dépôt de plainte du club coaché par Ruben Amorim, le Tribunal Arbitral du Sport s’était fait attendre. La sentence est tombée jeudi : alors que le Sporting Portugal réclamait que Rafael Leao règle le montant de sa clause libératoire, c’est-à-dire 45 millions d’euros, l’instance a condamné le joueur milanais à verser 16,5 millions d’euros au club lisboète. Le TAS a jugé que les motifs de rupture unilatérale du contrat étaient Â« non fondés Â». Le Sporting avait aussi demandé à ce que le LOSC soit sanctionné mais le quatrième de Ligue 1 a finalement été épargné. Reste désormais à savoir si l’attaquant de 20 ans fera appel de cette décision, particulièrement sévère.

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI