Connect with us

Musique

Beyoncé : son nouveau single déclenche une vague de démissions

Publié il y a

le

C’est un retour attendu, qui n’est évidemment pas passé inaperçu. Publié il y a quelques jours de cela, le nouveau single de Beyoncé, marquant la fin de plusieurs années de disette pour les fans de la chanteuse, provoque une vague de démissions au sein des entreprises.

Working class heroe…

Queen B a toujours autant d’influence, et le prouve par le biais de son nouveau single, Break My Soul, disponible depuis quelques jours sur les plates-formes de streaming. Sur cet inédit inspiré du tube Show Me Love de la chanteuse américaine Robin S, Beyoncé lance un appel à la démission de masse, invitant les futurs ex-employés à profiter de la vie et à mettre en avant leur épanouissement personnel : « Now, I just fell in love/And I just quit my job/I’m gonna find new drive/Damn, they work me so damn hard » (« Je suis tombée amoureuse/Et je viens de quitter mon job/Je vais trouver une nouvelle dynamique/Ils me font travailler beaucoup trop dur »). Le message semble être passé, et les quelques mots prononcés par la chanteuse ont visiblement secoué l’Amérique, jusqu’à Whoopi Goldberg, qui s’est interrogé dans son émission : « La question est de savoir si cette chanson va inciter plus de gens à repenser leur carrière. »closevolume_off

La réponse semble être au moins partiellement positive. Le site BuzzFeed a par exemple recueilli le témoignage de Giselle Galindo, ex-barista chez Starbucks, et qui a partagé son expérience : « J’étais juste à un moment de ma vie où j’en avais assez de me sentir coincée. J’ai fait des allers-retours ces deux derniers mois. […] Je me demandais si je voulais continuer à rester ici juste pour la stabilité des 400 dollars supplémentaires que je recevais toutes les deux semaines. Est-ce que c’est vraiment ce que je veux ? »

Elle finira par poser sa démission quelques jours après cette réflexion. Le média The Face rapporte un témoignage similaire d’une jeune femme : « J’ai senti un regain d’énergie quand j’ai écouté Break My Soul pour la première fois. […] Je ne serai plus obligée de vivre ma vie une fois le soleil couché. »

Source www.booska-p.com

Continue Reading
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A LIRE AUSSI