Zlatan s'en prend aux playoffs de la MLS : « C'est de la m**** »


12 août 2019

Il n'a pas mâché ses mots !

Depuis l'année dernière, Zlatan Ibrahimovic prépare une retraite bien méritée au Los Angeles Galaxy, club de MLS. Là-bas, il continue de faire des étincelles sur le terrain : en 45 matchs, l'excentrique footballeur a inscrit 38 buts. Toutefois, comme tout au long de sa carrière, il ne se fait pas prier pour créer des remous à l'envi.

Le franc-parler suédois...

Décidément, Zlatan Ibrahimovic a du mal à accepter cette différence culturelle. Alors qu'il évolue aujourd'hui dans le championnat américain de football (MLS), le système de playoffs semble lui déplaire. En effet, en Europe, celui qui termine en première position gagne le championnat. Outre-Atlantique, les huit premiers de chaque conférence (Est et Ouest) s'affrontent dans un tournoi afin de désigner le grand vainqueur. Rappelons que ce système est commun à tous les sports américains : que ce soit au basketball, au football américain ou encore au hockey sur glace, tout le monde est logé à la même enseigne. 

Cette manière de faire agace fortement la star suédoise qui ne s'est pas gênée pour le clamer haut et fort à la presse en ces mots : « Le système de playoffs, c’est de la m…. » Le joueur le plus médiatisé de la MLS a précisé sa pensée. Pour lui, ne pas finir premier et être en lice pour remporter un titre est absurde. « Il faut juste gagner les playoffs et c’est tout. Les résultats de chaque match sont importants. Mais ici, si vous arrivez à la septième place, vous arrivez aux playoffs et si vous gagnez, vous pouvez être champion. »

Turbulences au programme

Dernièrement, Zlatan Ibrahimovic s'est fait remarquer à plusieurs reprises. Troisième meilleur buteur de la MLS avec 16 réalisations, il a signé en juin un but dont lui seul a le secret. Toutefois, il a entretenu sa réputation de trouble-fête au travers de plusieurs incidents. A cause de son attitude sur la pelouse, il a écopé d'une amende et d'une suspension. Il a également refusé de participer au dernier All Star Game du championnat. Fin juillet, lors d'une rencontre contre Orlando, il a causé une fracture au visage à El-Monir à la suite d'un violent coup de coude.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article