Un joueur du PSG lance un label pour « les artistes incompris »

08 août 2018

Un attaquant en mal d'amour...

« Créer un label pour aider les artistes incompris », voilà le souhait du joueur du Paris Saint-Germain Jesé Rodriguez, comme le rapporte le Journal du dimanche. L'attaquant espagnol, qui peine à s'imposer au sein du club de la capitale, et à trouver son échappatoire... Pas sûr que cela comble son coach Thomas Tuchel et les dirigeants franciliens ! 

Jesé, plus musicien que footballeur ? 

Sous contrat jusqu'en 2021 avec le Paris Saint-Germain, Jesé est aujourd'hui loin d'être l'attaquant le plus redouté de l'effectif Rouge et Bleu. Avec un seul petit but pour 9 rencontres en Ligue un sous la liquette parisienne, l'ancien du Real Madrid est aujourd'hui prié d'aller voir ailleurs. Mais après des mois compliqués en prêt à Stoke City, le bonhomme peine à trouver une porte de sortie.

Qu'importe, malgré tout, car l'Ibérique a une autre passion, la musique et plus précisément le reggaeton. À fond dedans, il a décidé de fonder son propre label et d'aider d'autres artistes. Lui qui a déjà signé des millions de vues sur la plateforme YouTube sous le nom de Jey M pourrait trouver là une reconversion ? À 25 ans, on espère tout de même qu'il en a encore sous la semelle... 

Face à un vestiaire plutôt moqueur, il avait d'ailleurs dégainé une sacrée punchline comme l'indique le JDD : « Certains gagnent de l'argent en se faisant photographier en slip, moi j'aime la musique ». 

Quand musique et foot font bon ménage... 

Ce n'est pas la première fois qu'un footballeur s'investit dans la musique. En Espagne, c'est l'ancien gardien du Barça José Manuel Pinto qui tient le haut du pavé en matière de production, avec notamment une structure qui fait la part belle au rap. En Angleterre, l'attaquant Daniel Sturridge se passionne également pour le hip-hop et compte bien percer en tant que beatmaker. Un véritable passionné qui avait listé ses préférences au magazine Highsnobiety il y a quelques années : « J'aime le R&B, le rap, le dancehall. Mon producteur préféré est définitivement Southside, qui bosse avec Future. J'aime bien un gars appelé Screamer à Birmingham qui est incroyable ». 

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article