Un documentaire inédit sur Tupac en préparation


24 mai 2019

Des images inédites au programme.

La succession de Tupac Shakur vient de donner son accord à un nouveau documentaire évoquant la vie du rappeur.

Un documentaire sur 2 Pac signé par un grand nom

La nouvelle est rapportée par Deadline : Allen Hughes, l’homme derrière le long-métrage Menace II Society et plus récemment à l’origine du documentaire The Defiant Ones, va réaliser une série documentaire sur 2 Pac. Les héritiers de l’artiste donneront d’ailleurs accès à des contenus inédits. Soit l’intégralité des titres, écrits et poèmes de Pac. En somme, de quoi promettre un projet solide, permettant de mettre en lumière de nouveaux pans de la vie du rappeur décédé en 1996. En 2018, dans le cadre d’une interview accordée à The Wrap, Hughes évoquait sa relation avec la succession de Pac, et leur hésitation à accorder l’autorisation d’utiliser certaines images de l’artiste pour The Defiant Ones, ce documentaire retraçant les vies et carrières de Jimmy Iovine et Dr. Dre : « La version originale du documentaire était différente. La famille et les héritiers étaient très regardants quant au fait de sortir les choses de leur contexte, dès lors que Pac est présenté avec une arme dans la main. Il était au stand de tir, et c’était assez explosif dans la version originale, et il était très, très, très catégoriques sur le fait de ne pas présenter les choses de cette manière ». A voir donc l’angle autorisé sur ce doc à venir, en 5 parties donc. 

Tupac vivant : Suge Knight alimente les rumeurs

Paradoxalement, la diffusion du documentaire American Dream/American Knightmare de Showtime, focalisé sur la personnalité forte de l’ex-mentor de Pac Suge Knight, aura servi de prétexte à alimenter de nouveaux les rumeurs les plus folles autour du feu-rappeur. Knight évoque dans ce programme l’idée de 2 Pac de feinter sa propre mort. Dans les grandes lignes, selon Suge, le rappeur lui aurait fait part de cette idée quelques semaines avant d’avoir été victime de la fusillade qui lui sera fatale à Las Vegas. « Nous étions à Maui [Hawaï], et Pac n’était jamais allé là-bas. Et on s’est mis à parler du fait de déguiser sa mort. Et Pac était plus que chaud pour le faire, les trucs dans ses derniers clips, lui disparaissant, toutes ces choses ». Le mogul fait ici référence au clip de I Ain't Mad At Cha, tourné quelques heures avant la mort de Pac, et le mettant en scène fusillé puis rejoignant le paradis.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article