R.I.P. KOBE BRYANT : DÉCÈS D'UNE LÉGENDE DU BASKET


27 janvier 2020

Le monde du sport est en deuil.

La nouvelle survient comme un choc : la superstar de la NBA Kobe Bryant est décédée ce dimanche dans un accident d’hélicoptère.

R.I.P Kobe Bryant

Comme le rapporte le célèbre média TMZ, la légende des Los Angeles Lakers a perdu la vie ce dimanche, un peu plus tôt dans la matinée, suite au crash de son hélicoptère. L’accident se serait produit du côté de Calabasas, à L.A. Personne à bord n’aurait survécu, quand bien même l’identité des passagers, hormis celle de Bryant, n’a été dévoilée à l’heure où sont rédigées ces lignes. Son épouse, Vanessa Bryant, n’était pas contre pas à bord. Des témoins de la scène du crash évoquent avoir vu le moteur de l’hélicoptère s’affoler, avant que l’engin ne se précipite vers le sol. Les raisons de ce drame n’ont à l’heure actuelle pas encore été communiquées par les autorités compétentes. KB laisse derrière lui sa femme, Vanessa, et ses 4 filles, Gianna, Natalia, Bianca et Capri. Il avait été vu il y a peu lors d’une rencontre de NBA, en compagnie de sa fille Gianna. Ce sera d’ailleurs l’une de ses toutes dernières sorties publiques. Il avait 41 ans.

Notons que si ABC a annoncé dans la soirée que les quatre filles de Kobe Bryant étaient à bord de l'hélicoptère, Sky News et plusieurs médias américains affirment le contraire. 

L’un des plus grands joueurs de NBA

Légende incontestable de la NBA, Kobe était même parfois évoqué comme le plus grand. Durant sa carrière, il aura évolué sous les couleurs des Lakers de Los Angeles durant pas moins de 20 saisons (de 1996 à 2016). Sacré 5 fois champion NBA, il fait partie des 7 joueurs à avoir franchi la barre des 30 000 points marqués. Pour ne rien gâcher, il fut aussi sacré double champion olympique 2008 et 2012 avec l’équipe des Etats-Unis. Les Lakers avaient retiré les numéros 8 et 24, tous deux portés par le joueur. Il est le seul dans l’histoire de l’équipe à avoir eu droit à un tel honneur.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article