Nipsey Hussle : une des victimes de la fusillade arrêtée !

15 avril 2019

L'histoire est rocambolesque...

Il y a deux semaines, le dimanche 31 mars dernier, Nipsey Hussle nous quittait.

Abattu devant son propre magasin de vêtements Marathon Clothing situé en plein Crenshaw, il était alors accompagné d’un certain Kerry Lathan, 56 ans. Tout juste sorti de prison après avoir été condamné à une peine de 20 ans pour meurtre, le rappeur souhaitait lui offrir de quoi avoir l’air plus présentable avant qu’il ne retrouve sa famille et ses amis.

Bien qu’étranger à la rixe qui a opposé Hussle et son tueur présumé, Lathan (ainsi qu’une autre personne de son entourage) a toutefois été touché d’une balle dans le dos.

Un malheur n’arrivant jamais seul, celui qui aujourd’hui se déplace en fauteuil roulant, vient d’être très officiellement inculpé par la justice et placé en détention au motif qu’il aurait violé sa liberté conditionnelle.

Libéré sous parole, Kerry Lathan se devrait en effet (comme c’est très souvent le cas dans ce genre d’affaire) d’éviter tout contact avec la moindre organisation criminelle.

Problème, selon la police Hussle était un membre du gang des Rollin 60's Crips...

Des hommages en cascade

Plus tôt cette semaine se sont déroulées les funérailles du rappeur. Outre l’enterrement à proprement parler qui a réuni ses proches, une cérémonie publique a été organisée au sein du Staples Center, l’antre des Los Angeles Lakers.

De nombreuses personnalités ont ainsi tenu à faire part de leur soutien, soit en venant directement témoigner ou chanter sur place (Snoop Dogg, YG, Stevie Wonder, Jhené Aiko …), soit en se fendant d’un message écrit comme ce fut notamment le cas pour Jay Z, Kendrick Lamar ou encore Barack Obama.

Bien entendu l’un des discours les plus vibrants fut celui de sa veuve Lauren London qui a, entre autres, lu à la tribune un texto qu’elle lui avait envoyée en janvier dernier : « Je t’aime tellement. Inconditionnellement. Je ne t’abandonnerais jamais. Tu as toute ma loyauté et ma dévotion. »

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article