Nas se repent sur « Adam and Eve »

11 janvier 2019

La légende de New-York continue d'exploiter « Nasir ».

L'immense rappeur de Brooklyn fêtera cette année les vingt-cinq ans de son premier album studio, le classique Illmatic. En attendant cet anniversaire retentissant, Nas continue d'exploiter son dernier album en date, Nasir, sorti en juin dernier et produit par Kanye West en personne. Aujourd'hui, c'est Adam and Eve qui est mis en images.

Entre péchés et confessions

Avec Adam and Eve, Nasir Jones a choisi de clipper le morceau le plus plébiscité de son très court album. De plus, le visuel sort seulement quelques jours après un autre issu de son dernier projet, le poignant Cops Shot The Kids. Ce dernier évoquait avec justesse les violences policières qui grèvent les quartiers populaires américains, plus encore lorsqu'ils sont peuplés par des communautés minoritaires. Sur Adam and Eve, Nas redevient beaucoup plus personnel : il délaisse un temps la société et rappe avec une classe rare son train de vie faste, fait de séances de spa et de flirts avec de jolies femmes au détour d'une partie de black jack au Bellagio. Le clip, lui, met en scène le rappeur dans un costume trois pièces sur les bancs de l'église, semblant se repentir de cette vie contraire à sa religion. Le tout donne un morceau extrêmement charismatique, sublimé par le refrain de The-Dream.

Une productivité retrouvée 

Avant Nasir, le rappeur de Brooklyn n'avait pas publié d'album solo depuis Life Is Good qui date de... 2012. Autant dire que ce retour sur long format était très attendu par le public rap. Depuis la sortie de ce disque, Nas semble avoir retrouvé une productivité qu'il avait perdu ces derniers temps. En effet, il a multiplié les publications de vidéos autour de Nasir. De plus, il est présent sur deux gros albums qui ont marqué la fin d'année 2018 : d'abord, il figure sur l'album Poison de Swizz Beats via le titre Echo ; ensuite, il est au casting de la B.O. du film Creed II chapeautée par l'illustre Mike Will Made It. 

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article