Leonardo répond à Zidane sur Mbappé : « Il est temps d'arrêter »


08 novembre 2019

Visiblement, Leonardo est agacé !

Alors que Zidane souffle sur les braises de la rumeur qui annonce Kylian Mbappé au Real Madrid, Leonardo, le directeur sportif, a répondu avec un certain agacement.

Zidane s'en félicite...

La rumeur qui annonce Kylian Mbappé au Real Madrid ne cesse de prendre de l'ampleur depuis plusieurs semaines. Il ne faut surtout pas compter sur Zinédine Zidane pour désamorcer la situation. Désireux d'attirer un gros poisson dans ses filets, le coach du club de la capitale espagnole est plus qu'intéressé par le jeune prodige du Paris Saint-Germain. Lors d'une conférence de presse précédant le large succès de son équipe contre les Turcs de Galatasaray (6-0), il a fait une déclaration pour le moins encourageante. « Mbappé a toujours dit que son rêve était de jouer au Real » s'est félicité le champion du Monde 1998, avant de temporiser : « C'est lui qui décidera de son avenir. Mais pour le moment c'est un joueur du PSG. Nous verrons dans le futur. »

Leonardo s'en agace...

Ces commentaires ont bien entendu figuré dans les colonnes de toute la presse football et sont arrivés jusqu'aux oreilles de Leonardo, le directeur sportif du PSG. Hier soir, après la victoire bien terne des locaux face au FC Bruges (1-0), les questions des journalistes se sont rapidement tournées vers cette rumeur persistante. Au micro du Parisien, l'ex-footballeur s'est montré irrité : « Je sais et franchement ça agace un peu, a-t-il déclaré lorsque le sujet a été abordé, avant de poursuivre. Ça ne se fait pas de parler tout le temps d'un joueur de notre équipe, surtout pendant la saison. Ce n'est pas la première fois. Il est temps d'arrêter. J'ai beaucoup de respect pour Zidane, mais ça ne se fait pas. C'est un des meilleurs joueurs au monde, fantastique, incroyable. On est très content de l'avoir. Il a deux ans et demi de contrat avec nous ce n'est donc pas le moment de parler de ça. »

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article