Kodak Black pourrait écoper de 10 ans de prison

16 mai 2019

Le dérapage de trop ?

Le ciel s’assombrit au dessus de la tête de Kodak Black. Le rappeur habitué des sorties à l’emporte-pièce pourrait bien écoper d’une longue peine de prison.

Kodak Black en bien mauvaise posture

Quelques jours après avoir été arrêté, Kodak Black s’apprête à accuser le coup. A en croire des documents consultés par XXL le 14 mai, le rappeur floridien encourrait une peine de prison maximale de 10 ans, pour avoir menti dans le but de se voir délivrer des armes à feu par un distributeur. Et ce à plusieurs reprises en 2019. Le 13 mai, l’avocat de l’artiste de 21 ans confirmait qu’il se trouvait sous le coup de deux chefs d’accusation pour avoir travesti la vérité dans le but d’acquérir des armes à feu, dont une retrouvée sur les lieux d’une fusillade. Plus précisément, au moment de remplir le formulaire obligatoire avant de se voir délivrer une arme à feu, le rappeur originaire de Pompano Beach aurait répondu «non» à la question «êtes-vous inculpé pour un crime», alors qu’il a été inculpé pour une affaire d’agression sexuelle en Caroline du Sud. Ayant déjà largement entaché la réputation du rappeur, celle-ci remonte à 2016. Pour la défense de l’artiste, son avocat aura mis en avant «le jargon légal» en vogue, qui peut rendre compliquée la lecture de formulaires, dont le Firearms Transaction Record causant actuellement tant de problèmes à Kodak Black«Lorsqu’il évoque des termes légaux, comme une inculpation,  […] ou quoique ce soit de similaire à quelqu’un qui n’est pas avocat [le gouvernement fédéral] part du principe que vous savez de quoi il s’agit.» 

Le rappeur sauvé sur le court terme ?

Venant tout juste de passer devant la justice ce jour, le rappeur a fait le choix de plaider non-coupable aux accusations relatives aux armes à son encontre, qui l’avaient empêché de participer au festival Rolling Loud le week-end dernier. Remis en liberté après le versement d’une caution à hauteur de 550 000 dollars, désormais assigné à résidence, l’interprète de Zeze a, du haut de ses 21 ans, déjà été inculpé pour agression sexuelle, trafic de stupéfiants, possession d’armes, vols à main armée, violation des conditions de la probation et délit de fuite. Jusque-là, il n’a encore jamais été condamné à de lourdes peines de prison.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article