KODAK BLACK LIBÉRÉ EN 2022 ET PAS AVANT ?


27 janvier 2020

Il purge actuellement une peine de 46 mois.

Le rappeur devra passer encore au moins deux années derrière les barreaux. Selon TMZ, il devrait être libéré aux alentours du 14 août 2022. Voir peut-être quelques jours plus tôt, le 14 tombant un dimanche. Mais l’idée est là : l’interprète de Tunnel Vision n’est décidément pas près de sortir. 

L’avocat de la famille de George Zimmerman à la rescousse

Actuellement transféré du Federal Detention Center de Miami à une prison fédérale d’Oklahoma City, avant de visiblement se retrouver dans un pénitencier fédéral du Kentucky, Kodak Black va devoir faire preuve de patience. TMZ rapporte que sa date de libération a désormais été fixée au 14 août 2022. Purgeant une peine après avoir été condamné pour détention illégale d’armes à feu, l’artiste a récemment pris la parole sur les réseaux sociaux pour faire part d’une certaine détresse. Estimant être au centre d’une « grande conspiration » au FDC de Miami, il évoquait pêle-mêle avoir fait l’objet de rapports d’incidents faux, de s’être vu retirer l’utilisation du téléphone une fois par semaine ou encore de ne pas être en mesure de voir ses proches lors des moments de visites. Avant de conclure : « Ils sont en train de me tuer de façon stratégique. J’ai été humilié, encore et encore. » 

Depuis, la mère du rappeur a tenu à réagir, menaçant de poursuivre le Bureau des prisons. Elle a engagé l’avocat Benjamin Crump, ayant entre autres représenté la famille de Trayvon Martin dans le procès les opposant à George Zimmerman. Mais TMZ rapporte que si Kodak a été transféré, c’est avant tout pour respecter les procédures standards.

Une libération pas si évidente ?

A voir en tout cas si le rappeur saura vraiment retrouver sa liberté en 2022. Les ennuis judiciaires ne sont visiblement pas encore tout à fait terminés pour lui. Il est toujours accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune femme dans un hôtel de la ville de Florence en 2016. Si ces faits sont reconnus, alors il pourrait écoper d’une lourde sentence : jusqu’à 30 ans de prison.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article