GIMS et Niro, une leçon avec « Ceci n'est pas du rap »


02 décembre 2019

Une masterclass signée Niro et GIMS.

Quelques heures après avoir montré les dérives de l'industrie dans Le prix à payer, GIMS illustre dans la foulée un second extrait de sa réédition Ceinture Noire : Décennie. Cette fois, c'est un featuring avec Niro qu'il nous offre. Le talent rapologique des deux hommes n'étant plus à démontrer, permettez-nous de vous prévenir : il va y avoir du sport. 

Voilà du rap

Ce n'est pas avec le diable que GIMS s'affiche aujourd'hui mais avec le découpeur Niro, autrement plus malin que celui avec qui certains pactisent. Ceci n'est pas du rap est un titre équivoque, faisant référence à un célèbre tableau du peintre surréaliste René Magritte. Le morceau est définitivement du rap et s'applique à nous donner entière satisfaction avec une véritable démonstration de technique. Flows variés, vitesse, lyrics, le concours est ardu; si compétition il y avait, il serait bien difficile de désigner un gagnant tant le niveau des deux artistes est élevé. Entre deux punchlines, on parvient à identifier quelques visages connus : la Sexion d'Assaut est effectivement sur les lieux du clip, comme un écho aux récents propos de GIMS sur ce groupe qu'il aimerait reformer.

"J'pourrais t'ôter la vie / Parait-il j'suis une star à Tel-Aviv"

« Décennie », le 6 décembre

 GIMS peut aisément se payer le luxe d'envoyer deux extraits de façon consécutive dans un court laps de temps. C'est ce qu'il a fait avec deux extraits à retrouver sur sa nouvelle réédition Ceinture Noire : Décennie. Un potentiel tube, Le prix à payer, suivi de près par un retour à ses fondamentaux accompagné de celui qui a récemment livré l'album Stupéfiant. L'interprète de Bella continue de faire vivre son album Ceinture Noire en lui offrant une seconde réédition, après Transcendance, qui élevait le nombre de morceaux du projet à plus de cinquante. Décennie l'amènera à disposer d'une tracklist de 57 titres avec les 4 nouveaux sons que GIMS compte publier le vendredi 6 décembre, pour fêter ses (déjà) dix ans de carrière.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article