Cuba Gooding Jr. visé par de nouvelles accusations d'agression sexuelle


11 octobre 2019
L'acteur américain Cuba Gooding Jr., déjà sous le coup d'une procédure judiciaire pour attouchements non sollicités, fait face à de nouvelles accusations. Son procès a ainsi été ajourné au 15 octobre 2019.

Rien ne va plus pour l'acteur américain Cuba Gooding Jr., oscarisé pour son second rôle dans le film Jerry Maguire. Alors qu'il doit déjà être jugé à New York pour attouchements non sollicités, il fait désormais face à de nouvelles accusations, ont annoncé jeudi 10 octobre 2019 les procureurs.

L'acteur de 51 ans, inculpé et entendu lors d'une première audience au tribunal en juin dernier, est accusé d'avoir palpé la poitrine d'une femme dans un bar de Manhattan. Celle-ci avait appelé la police dans la foulée et le site TMZ avait publié une vidéo prise par des caméras de surveillance lors du supposé incident. Le procès de Cuba Gooding Jr. devait commencer jeudi 10, mais il a été ajourné au 15 octobre, après que les procureurs ont annoncé avoir ajouté de nouveaux chefs d'inculpation. Toutefois, leur nature exacte ne sera pas révélée jusqu'à la lecture de l'acte d'inculpation la semaine prochaine, a statué un juge.

La procureur adjointe Jenna Long a indiqué que cet acte couvrait la plainte originelle ainsi qu'un événement qui n'avait jusqu'ici pas donné lieu à des poursuites. On ne sait pas s'il concerne la même femme que celle de l'inculpation initiale. Cuba Gooding Jr. nie ces premières accusations et ses avocats assurent que des images de caméras de surveillance du bar montrent clairement que leur client n'est pas coupable. Sa défense a même mis en avant la santé mentale de la supposée victime pour contrer les accusations et, comme le relate TMZ, la procureur aurait été fortement agacée par cette défense...

Le délit d'attouchements non sollicités est passible d'un an de prison selon la loi de l'État de New York. L'acteur, qui s'est fait connaître avec le film Boyz'n the Hood en 1991 et a récemment incarné O. J. Simpson dans la minisérie American Crime Story, a plaidé non coupable. Il est défendu par l'avocat Mark Heller, lequel avait eu par le passé Lindsay Lohan comme cliente.

Source www.purepeople.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article