Bigflo & Oli, un animé poignant pour « Rentrez chez vous »


12 février 2019

Le cinquième extrait de l'album « La vie de rêve » .

Après l'efficace C'est que du rap en compagnie de Black M et Soprano, Bigflo & Oli reviennent aujourd'hui dans un tout autre style. Place à Rentrez chez vous, un morceau apocalyptique, triste constat d'un monde qui brûle. Le cinquième extrait de l'album La vie de rêve se dote d'ailleurs d'un animé poignant, de quoi mieux faire passer le message de la fratrie. 

Un triste constat 

Toujours à l'aise dans l'art du storytelling, les deux Toulousains ont mis leur plume au service de différentes causes dans Rentrez chez vous. Un titre qui résonne dans l'actualité, entre guerres et attentats. Bigflo & Oli font ici le choix de décrire un quotidien hexagonal sclérosé par la violence, tout en se mettant dans la peau de réfugiés forcés de quitter leurs terres. Un titre particulier, garanti sans happy end

"Je suis monté à Paris retrouver ma copine / La guerre nous a pris par le col, nous a sortis de la routine / Remplacé les fleurs par les pleurs, les murmures par les cris / Son immeuble a été touché, j'l'ai pas trouvé sous les débris"

Mais pourquoi tout le monde déteste Bigflo & Oli ? 

Souvent raillés pour leur côté « trop gentil », Bigflo & Oli ont reçu un soutien de poids dans les colonnes de Booska-P. Dans un article baptisé « Mais pourquoi tout le monde déteste Bigflo & Oli ? », Kalash Criminel avait livré sa vision des choses : 

« Quand je les vois kicker dans le Cercle et mettre tout le monde à l’amende, je ne vois pas en quoi c’est du rap gentil. Ils ont débité, ils ont détruit tout le monde ! C’était un vrai cours de rap, laisse tomber (...). Je suis désolé, mais les mecs qui font Rap Contenders, crois-moi qu’ils sont prêts. Y’a rien de gentil, ça vanne à tout-va, ça attaque les mères, le physique, si t’es trop gentil, tu ne sors pas de ça. En plus, c’est quoi le rap gentil ? Black M ou Soprano aussi font du rap gentil, ça n’a pas de sens. »

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article